Lask 04_GAS3057

Coupe du monde de football : Accords mets et vin ! – Poule E

C’est reparti pour notre rendez vous hebdomadaire !

Nouvelle semaine, nouvelles équipes, nouveaux plats et surtout nouveaux accords !!!

C’est parti pour nos équipes. La poule E est composée du Brésil, du Costa Rica, de la Serbie et de la Suisse!

 

On part tout de suite en direction du Brésil, plus grand producteur… de riz au monde! Aliment principal de leur plat typique ,le Feijoada : du riz, des haricots rouge et noir, de l’orange et de la viande de porc, tout simplement! /recettes/recette_feijoada-bresilienne_26150.aspx

Avec une viande de porc et du haricot, n’hésitez pas. Il faut charger ! Optez pour un syrah, un des meilleurs du monde. Le « Château de la tuilerie 2016″ en Costières de Nîmes, médaillé d’or au concours international des syrah. Une balance incroyable, des arômes au nez de poivre noir moulu, une bouche lourde et consistante. La fin de bouche explose sur le chocolat noir.
Un vrai délice pour petits prix!

 

On se déplace plus au nord maintenant, destination Costa Rica.

On reste sur un plat très proche du feijoada : le Casado. La variante réside dans la banane frite apportant un côté sucre sale. https://costarica-decouverte.com/casado-plat-typique-costa-rica/

Et la difficulté réside ici : l’accord se fait sur le sucre ou sur le sale ? Pour dénoter de l’accord précédent, je vous propose de s’orienter plutôt sur un vin blanc sec, fruits et gourmand.
Partez sur un sémillon/sauvignon blanc bordelais en Entre-deux-mers, qui pour moi représente un très bon rapport qualité prix. Les arômes de fruit de la passion, d’ananas, de pêche,
de fleur d’abricotier sauront accompagner la banane frite et apporter de la légèreté à la viande et au riz.
Ma préférence penche vers le vin « La Fleur de Ninon » du Château Ninon que j’ai eu la chance de servir de nombreuses fois en restaurant. Rien de plus fruité, complet que ce petit vin blanc sec, et pour moins de 5 euros!

 

On retourne en Europe pour la Serbie, qui expose au fil des différents plats typiques toute l’influence des précédents envahisseurs, apportant une cuisine riche. Notamment la Gibanica, sorte de cake salé dont voici la recette. https://voyages.ideoz.fr/gibanica-recette-serbe-cuisine-serbie/

Pour la légèreté de ce cake salé, j’accompagnerai celui-ci avec un autre vin léger et frais. Je n’ai pas coutume d’accorder un plat avec du rosé mais il faut reconnaître l’efficacité d’un bon rosé avec les plats type cake. J’opterai alors pour un Bandol rosé, avec le superbe « 2015 » du Château Canadel. Un vrai rosé de gastronomie, équilibré et particulièrement élégant. Le pamplemousse y est explosif !

 

On termine enfin avec nos chers confrères Suisses. Où cette fois-ci je vais choisir la facilité (sans évoquer la fondue etc…), en ne pouvant parler que du chocolat et du fromage Suisse, tous plus extraordinaires les uns que les autres, et pour apporter une touche de dessert dans cette sélection de plats !

Et quoi de mieux que d’accompagner ce dernier plateau avec un vin suisse? Et probablement un des meilleurs blancs que j’ai eu l’occasion de déguster : le « Cœur du domaine » blanc du Domaine Rouvinez. Ce blanc contraste d’une superbe manière le gras avec la minéralité par l’alliance du Marsanne et du Savagnin. Le fruit exotique y est puissant, vif. Et à n’en pas douter, ce vin possède un excellent potentiel de garde…
A noter pour remplir vos caves !

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire