température idéale du vin

Quel est la température idéale du vin ?

Il est essentiel de connaître la température idéale du vin, pour apprécier les arômes de vos bouteilles préférées, qui magnifiera leurs puissances ou leurs notes subtiles. Certaines règles prévalent, d’autres méritent d’être affinées, en particulier au niveau de la température de service. Bousculez les traditions, ajoutez une pointe de précision et vous obtiendrez la température parfaite pour servir votre vin lors d’un repas !

Les principes à respecter pour avoir la température idéale du vin

Dans notre beau pays, connu pour la richesse de ses vins et la qualité de ses crus, les traditions de service des vins se perpétuent au fil des générations. Ainsi, vous pensiez être certain que servir un vin blanc ou du vin rosé nécessite du froid constant, alors que le vin rouge doit être servi à température ambiante. Ce principe est effectivement tout à fait valable.

Plus le vin est frais plus la saveur tannique est ressentie, un bordeaux à 10° est une hérésie tant le tanin rendra le goût amer en bouche ! Il en va de même pour un vin blanc, qui, à l’inverse, aura besoin de fraîcheur pour faire ressortir sa finesse. Servi à 20°, vous pourriez trouver votre vin blanc lourd et perdre toutes ses saveurs fruitées.

Si la règle du service frais pour les vins blancs et rosés et à température ambiante pour le vin rouge fonctionne, n’est-elle pas exhaustive en rapport à la quantité et à la diversité des vins dont nous disposons ?

La bonne température de service pour déguster chaque type de vin

Comme nous l’avons remarqué précédemment, les vins légers à la pointe acide demandent de la fraicheur là où les vins tanniques à l’architecture complexe réclament plus de chaleur. Il s’agit tout de même de ne pas limiter les principes de températures de service du vin à ses trois grandes familles mais d’adapter les règles en fonction des arômes du vin.

  • Les vins blancs

Un vin blanc sec (gros-plan, sancerre ou muscat), un des plus acides, sera servi à table idéalement entre 8 et 11° afin de mettre en valeur ses reflets fruités et acidulés. Pour un vin blanc plus rond tel que le chardonnay, la température idéale du vin sera de le servir plutôt entre 11 et 14° afin de ne pas casser ses jolies courbes aromatiques. Enfin les vins blancs moelleux aux notes sucrées comme les sauternes, seront exhalés par des températures similaires aux vins blancs ronds, soit entre 11 et 14°.

  • Les vins rouges

En suivant le même principe que pour le vin blanc, plus le vin est léger et fruité plus son acidité sera mise en valeur par la fraîcheur. Un vin rouge léger et jeune tel qu’un beaujolais nouveau ou un vin de Bourgogne sera parfait servi entre 13 et 16°. Pour les vins de garde, plus tanniques et opulents tels que les grands bordeaux, ils se doivent d’être servis entre 17 et 18° pour être appréciés à leur juste valeur.

  • Les vins rosés

La température idéale du vin rosé suit la même logique que pour le vin blanc : plus le vin est acide et jeune, plus la fraîcheur mettra en valeur son aspect fruité. Il sera servi entre 8 et 10° selon le type de cépages et la jeunesse de la bouteille.

  • Les champagnes

Si l’habitude est de servir le champagne frappé à 4°, il demeure un vin et à cette température vous l’avez… tué !

Les champagnes les plus légers et fruités destinés à l’apéritif se dégusteront bien mieux entre 7 et 9°. Pour les cuvées de prestige, la température idéale sera plus élevée de 12 à 14° afin d’apprécier la finesse de son gout et la subtilité de ses notes.

En respectant ces quelques critères de températures de service des vins, vous pourrez déguster et mettre en valeur la qualité et la richesse de vos crus afin de satisfaire pleinement vos papilles gourmandes.

Laisser un commentaire