Crus-Classes-de-Graves

Grand cru? Premier cru? Cru classé?

Dans l’éventail infini des appellations, on est très souvent tenté de simplement se retourner vers ces systèmes d’appellations, bien visible sur rayons de bouteilles.
Mais que valent-ils réellement? Et quelles sont leur signification?

 

Premier Cru

Ces appellations existent uniquement en Champagne et en Bourgogne.
Pour la Champagne, il s’agit de vin provenant uniquement de parcelles classées en Premier Cru.
Quant à la Bourgogne, ce système d’appellation est rattaché à une commune possédant le droit d’appellation Premier Cru (comme le Chablis ou Meursault par exemple). Les régions viticoles bourguignonnes ne possèdent cependant pas toutes le droit à cette appellation!

 

Grand cru

Le système d’appellation « Grand cru » est une sous-catégorie des AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). C’est, pour ainsi dire, la crème des AOC. Il s’agit de la plus haute « distinction » possible pour un vin classé AOC, et le vin est généralement issu des meilleures parcelles du vignoble.
Cependant, à la manière des Premiers Crus Bourguignons, toutes les régions et appellations viticoles ne peuvent pas prétendre à la distinction « Grand cru ».

Seules 5 régions ont la possibilité d’obtenir cette appellation, qui sont : l’Alsace, le Bordelais, la Champagne, la Bourgogne et le Languedoc-Roussillon.

 

Grand cru classé 1855

L’appellation « grand cru classé 1855 » provient uniquement de la classification des crus dans le bordelais datant de 1855, à la demande de Napoléon III.
En effet, la sélection des crus classés diffère des autres car il ne fait pas référence à des parcelles viticoles, mais bien à des domaines à part entière.

Vous aurez ainsi 5 catégories de grands crus classés en rouge et 3 en blanc.
Voici la liste officiel des crus classés bordelais !

  • https://www.bordeaux.com/fr/Notre-Terroir/Classements/Grand-Cru-Classes-en-1855

A savoir qu’il existe également un système de cru classé de Graves mis en place en 1959 des domaines non-inclus dans la liste de 1855, de même qu’en Côtes-de-Provence.

 

Les prix sont-ils vraiment justifiés?

En toute honnêteté, je ne peux que dire oui, du moins pour les deux premiers systèmes d’appellation. Le prix justifie à 99% la qualité des vins. Ils sont travaillés différemment, avec plus d’attention. L’élevage y est plus raffiné, et possèdent généralement un meilleur potentiel de garde.
Quant au système de classification des grands crus bordelais, il fait aujourd’hui débat notamment en raison de certains prix exorbitants ne justifiant pas toujours la qualité, mais justifiant l’histoire de ces domaines…

 

Il est à noter que la fraude aux appellations peut coûter très cher ! En effet, l’été dernier, un vigneron s’est fait arrêter pour avoir utilisé l’appellation Côtes-du-Rhônes sans y être autorisé, engendrant un préjudice qui se compte à quelques millions d’euros.

Laisser un commentaire