carafer

Mettre ou ne pas mettre son vin en carafe ?

On carafe un vin, pour l’aérer, le décanter. Des vins méritent les deux. Deux processus distincts. Mais quelle est l’utilité de carafer son vin ?

Comment carafer ?

Utilisez une carafe au goulot évasé et de base large. Verser doucement le vin. En s’écoulant il doit napper l’intérieur de la carafe avant d’arriver au fond. Remarque : ne pas carafer son vin trop longtemps avant de le déguster.

Carafer pour aérer

Carafer un vin, c’est l’oxygéner, l’aérer. Outre son côté esthétique elle permet un contact avec l’air plus important et accélère le processus d’aération. Les bactéries volatiles en contact avec l’oxygène s’évaporent totalement. Le vin peut s’épanouir et révéler les arômes des cépages qui le composent.

« A propos du carafage, » explique Vincent Utar de la Cave à Vincent « il y a plein de subtilités : En général, les vins naturels sont des vins de petits artisans qui n’ont pas besoin de produit chimique ni dans vigne ni dans le chai, mais qui ont besoin d’un carafage plus long que quelques heures. Les vins surprotégés par la technologie ne supportent pas l’aération. Il faut les boire dès leur ouverture. Enfin le vin qui pendant son élevage a eu un contact subtil avec l’oxygène se bonifiera d’autant dans le carafage. »

Carafer pour décanter

On carafe les vieux vins.  En  effet après plusieurs années dans la cave se crée un dépôt. L’action de retirer ce dépôt s’appelle la décantation.

Attention : carafer un très vieux vin, fragile, est déconseillé, agressé par l’air, celui-ci pourrait perdre toute sa structure et la complexité de ses arômes obtenus par le travail du temps.

Astuce : pour  décanter, versez votre bouteille face à une bougie allumée. À contre-jour, il est facile d’arrêter avant que les particules ne tombent dans la carafe.

Temps de décantation idéal

  • Vins rouges légers : servir immédiatement ;
  • Vins rouges moyennement denses : approximativement 1 heure ;
  • Vins rouges denses : entre 1 et 3 heures ;
  • Vins blancs secs aromatiques et vins doux blancs : approximativement 1 heure ;
  • Vins doux rouges : entre 1 et 3 heures ;
  • Vins naturels : jusqu’à deux jours pour certains.

Avantages du carafage

  • Pour les vins avec dépôts les éliminer en gardant que le vin.
  • Pour les vins jeunes, accélérer leur bonification et faire disparaître les possibles odeurs désagréables dites de “réduction” (chou fermenté).

Testez : Déguster le même vin, carafé et non carafé et faites-vous votre propre opinion !

Vidéo pour les débutants : http://missglouglou.blog.lemonde.fr/2010/03/26/pourquoi-carafer-un-vin/

Articles sur le même sujet

Laisser un commentaire