vin

2017 : pas l’année de la production…

Les chiffres de la production de vin dans le monde n’ont jamais été aussi bas depuis 1957 !

L’OIV (Organisation International du Vin) a sorti récemment les derniers chiffres concernant la production mondiale de vin en 2017. Et ce n’est pas fameux…

 

La production recule de presque 9% dans le monde entier, et plus particulièrement en Europe. Les autres pays ne sont pas en reste non plus mais voient leur production diminuer faiblement (comme la Chine avec une perte de 1% ou encore le Chili avec une perte de 6%).
Les chiffres des pays européens, eux, s’affolent !
L’Italie, pourtant premier producteur de vin au monde, voit sa production chuter de 17%! Les français quant à eux ont perdu 19% de leur production, et l’Espagne est en tête avec une perte de 20%…

En 2017 c’est l’Argentine qui tire son épingle du jeu avec 25% de production supplémentaire sur l’année (ayant subi en 2016 El Niño, la production avait été calamiteuse).

Et cela en raison des très mauvaises conditions climatiques qui ont sévis en particulier en Europe au cours de l’an dernier, avec le gel, la grêle, et un taux d’ensoleillement bien moindre que ce que l’on a coutume d’observer.

 

Perte de production, mais pas de consommation !

Bien que l’on ait subi une baisse drastique de la production dans le monde, la consommation elle se porte à merveille avec pas moins de 243 millions d’hectolitres (oui oui, 24.3 milliards de litres) consommés dans le monde. Les États-Unis restent les premiers consommateurs de vin au monde (32 millions d’hectolitres) avec la France qui les talonne, pour une consommation annuelle de 27 millions d’hectolitres.
Seulement, en terme de consommation moyenne, la France sert « d’exemple » avec pas moins de 44 litres par personne, sur une dépense global de 481 millions d’euros!!

Des chiffres à donner le tournis qui prouvent bien l’importance du domaine au sein de l’Hexagone et de la place prépondérante qu’elle prend au sein de notre économie.
A boire bien-sûr avec modération 😉

Laisser un commentaire